Le bien etre au travail vecteur lié à l’aménagement du lieu de travail

La qualité de vie au travail est une zone de prise en compte de plus en plus importante au sein des entreprises. Cet aspect est venu des GAFAM, qui ont amené tout un tas de nouvelles conceptions dans la performance et le bien être des salariés. Ces groupes ont pu mener des opérations qui ont permis de devenir les leaders mondiaux en terme de chiffres d’affaires, mais également ont pu absorber les meilleures salariés du fait des conditions de travail, des conditions salariales et de la qualité des organisations humaines et matérielles. Ce regroupement d’actions qui relient l’amélioration des conditions de travail et de vie des salariés avec la performance de l’entreprise sont devenues le coeur de l’intégration des collaborateurs.  Cette culture d’entreprise intégrant l’équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle, les systemes hiérarchiques mettant en avant des possibilités d”évolutions fulgurantes, la compétitivité dans la création et l’innovation est devenu l’enjeu majeur dans un monde ou l’entreprise est de plus en plus chahutée et mondialisée. Ce palmarès de la qualité au travail est visé par des recherches au sein des DRH. Cela va déterminer des critères de réduction d’absentéisme, et des enjeux politiques managériales le plus soft ou le collaborateur doit se sentir bien chaque matin.

L’aménagement des postes de travail ou le télétravail sont des données nouvelles

La conception du travail en terme d’évolution avec les nouvelles technologies se fait au travers du prisme de la vie de famille. Les entreprises permettant de mettre en place des solutions de télétravail vont de plus en plus se tourner vers cette solution d’encadrement de travail avec un intérêt sur le bien être du salarié, sur le cout des transport qui pèse sur la société, et sur le gain de temps passé en famille au lieu de le passer dans les transport. L’empreinte de qualité de vie et l’empreinte écologique permettent un gain sur cette idée de conception du travail. Cette perspective permet également dans de grandes structures de réaliser du partage d’espace de bureau, réduisant de façon importante le cout d’acquisition des M2 pour les entreprises, dont le prix au M2 peut demeurer prohibitif.

Des lieux propices aux échanges et à la circulation des idée dans la communication sont de plus en plus sectorisées par des lieux d’échanges neutres comme le conçoit Kytom amenagement. Ces zones de croisement permette des organisations plus fructueuses et moins hiérarchiques en terme de relation. Elles permettent des zones tampons ou les collaborateurs ne sentent pas la pression hiérarchique.

Les zones de travail également sont l’espace de travail qui sont de plus en plus aménagés avec de la qualité, des meubles design et chaleureux permettant de se sentir reconnu et heureux dans on travail. Ces zones demandent une certaine tranquillité et doivent permettent une relation chaleureuse entre les collaborateurs. Cette vie en communauté professionnelle doit se faire également au travers des discours et des faits hiérarchiques afin que cette réussite du bien être au travail soit mis en avant dans l’entreprise.