Comparateur assurance entreprise pas cher

L’assurance responsabilité civile

Toute entreprise, qui dans le cadre de son exploitation, cause des dommages corporels, matériels ou immatériels à une personne, garantit les conséquences financières des incidents en souscrivant une assurance responsabilité civile. La victime peut être un client, un visiteur ou un salarié. Etant donné que certains dommages pourront avoir d’importantes conséquences financières, il est nécessaire de penser à la souscription de cette assurance. Peu importe le secteur d’activité dans lequel l’entreprise exerce, elle est concernée par cette garantie.

La garantie décennale

Selon le code civil français, les entreprises ayant conçu, dirigé ou réalisé des travaux de construction sont entièrement responsables pendant 10 années des dommages rendant le bâtiment impropre à l’usage auquel il est destiné. Ces dommages doivent compromettre la solidité de la construction ou affecter cette dernière sur le plan des éléments constitutifs ou d’équipements. Les préjudices peuvent résulter d’un vice de sol ou d’un défaut de conformité. La garantie décennale concerne toutes les entreprises intervenant dans les domaines de l’architecture, de l’entrepreneuriat en bâtiment, de l’ingénierie-études et conseils et du contrôle technique. Ces entreprises sont dans l’obligation de souscrire une assurance décennale permettant de garantir le maître d’ouvrage contre les dommages ayant affecté les travaux de construction après leur réception. Cette assurance concerne les travaux de construction d’une nouvelle maison, de rénovation ou d’amélioration d’une maison existante.

L’assurance de protection juridique

Cette assurance permet à un créateur d’entreprise de profiter des services d’un assureur pour des raisons de défense en cas de problèmes juridiques et administratifs. Il n’aura plus à dépenser de son temps ou de ses moyens. L’assureur met à la disposition d’une entreprise qui souscrit une assurance de protection juridique, des juristes pour faire face à la prévention de litiges, à la recherche d’une solution à l’amiable en cas de conflits ou à la défense de ses intérêts devant les tribunaux. Il met également à la disposition de l’assurée des réseaux d’experts pour soutenir un dossier et prend en charge les frais d’expertises ou de justice dans les limites fixées dans le contrat d’assurance.

A qui s’adresser en vue de  souscrire une assurance pour son entreprise ?

Une entreprise a le choix entre un intermédiaire ou un agent général d’assurance pour souscrire une garantie. Elle peut aussi contacter un courtier d’assurance ou directement une société d’assurance. N’hésitez pas à comparer les offres qui émanent de plusieurs assureurs et vous faire expliquer clairement les risques couverts par les propositions faites en vous appuyant ensuite avec une simulation assurance.

Réglementation française

L’assurance en France est une profession réglementée. Cette bonne organisation du secteur a été inspirée par la législation européenne. Elle a pour but de préserver les intérêts des assurés et de maintenir l’équilibre du secteur.
Pour le contrôle des sociétés d’assurance, une instance autonome nommée l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution) a été mise en place depuis 2010. Elle est une fusion de l’ACAM (l’Autorité de contrôle des assurances et des mutuelles) et du contrôle bancaire. Cependant, les sociétés d’assurance sont exhortées à se conformer aux codes des assurances, de la mutualité, de la sécurité sociale, et au code monétaire et financier préétablis. Ainsi la protection d’une entreprise semble être assurée des trois grands risques qui la guettent.

Assurance de garanti dommage aux biens

Une entreprise est toujours confrontée à des risques d’où la nécessité de ce genre d’assurance. Comprenez par-là les dommages subis par l’entreprise c’est-à-dire : des bâtiments endommagés suite à un incendie, une explosion, dégâts des eaux, un arrêt de l’activité causé par les machines ou le vol de marchandises, du vandalisme, des bris de glace, un acte de terrorisme ou d’attentat, une catastrophe naturelle à savoir une inondation, des coulées de boue, une sécheresse, une tempête et des dégâts de la neige sur les bâtiments.
Ces genres de risques sont très élevés et nécessitent des précautions pour pérenniser la rentabilité de l’entreprise.

Assurance de responsabilité

Il est aussi possible qu’il arrive des dommages à des tiers c’est-à-dire  les clients, les fournisseurs ou les visiteurs. L’entreprise ou les employés peuvent être responsables de ces dommages s’il s’avère par exemple qu’il y a vente de produits défectueux ou un quelconque problème  de biens produits ou marchandises commercialisées.
Pour y pallier, il vous est recommandé de prendre des précautions par le biais de l’assurance de responsabilité. Elle vous permettra de garantir les conséquences financières de ces dégâts.